CCMS Dita : dans quelle situation est-ce que vous en avez besoin ?

CCMS Dita

Dita est utilisée dans le secteur de l’ingénierie informatique pour communiquer des informations métier selon des normes bien précises.

Pour transcrire ces informations, il convient d’utiliser le langage XML, qui permet de rédiger, de transformer et de transmettre rapidement des données, d’une application à une autre.

Le langage XML est un langage illisible en langage courant. C’est pourquoi un CCMS est indispensable : en permettant la transmission en langage XML des informations communiquées en langage courant, le CCMS Dita fluidifie la tâche des experts métier.

C’est pourquoi le CCMS Dita Manager, facilement utilisable, est couramment utilisé en ingénierie.

 

Qu’est ce que Dita ?

Utilisé en ingénierie depuis une dizaine d’années, Dita est une norme usuellement utilisée pour rédiger, transmettre et publier des informations techniques, utilisées par exemple dans les guides d’utilisation, les documentations et les manuels d’instruction.

Il s’agit d’une norme modulaire et structurée, organisée par rubriques.

Cette dimension modulaire permet à Dita d’être facilement exploité et modifié par chacun des experts qui doit apporter des éléments techniques à son niveau.

Dita est composé de trois rubriques principales :

  • ·       Task définit toutes les étapes à respecter pour élaborer la procédure
  • ·   Concept définit précisément l’objet sur lequel les experts travaillent. C’est ce qui permet au lecteur de comprendre le contexte du sujet traité.
  • ·       Référence communique des informations complémentaires (tableaux, schémas)

Il est possible de modifier ces rubriques en fonction des besoins de l’utilisateur, et de rajouter des rubriques complémentaires.

Le langage XML

Les normes Dita sont transmises en langage XML (eXtensible Markup Language ), que l’on peut traduire en français par « langage de balisage extensible ».

Plus précisément, le langage Dita attribue à chacune des différentes rubriques une balise, ou une étiquette, qui peuvent être exploitées et développées librement par les utilisateurs.

Ce langage se présente comme le langage HTML, il est rédigé à l’aide de balises et se compose de différents éléments :

·       Un prologue qui définit les spécifications de l’encodage

  • ·       Des commentaires, mis en place par le développeur et inaccessibles dans un navigateur
  • ·       Des éléments qui permettent de former une arborescence
  • ·       Des attributs destinés à préciser ce que contient un élément
  • ·       Des entités destinées à coder certains caractères spécifiques
  • ·       Des sections CData qui permettent d’éviter de reproduire des entités récurrentes.

 

Pour que l’analyseur XML construise une arborescence, un document rédigé en langage XML doit répondre à certaines caractéristiques précises. Il sera alors « bien formé ».

Voici quelques-unes des règles à respecter :

·       Le document doit contenir une déclaration XML, ainsi qu’un ou plusieurs éléments

·       Il doit contenir un élément racine

·       Les éléments racines doivent être encapsulés sur le modèle <elt 1><elt2> ……. </elt2></elt1> et non sur le modèle <elt1><elt2> ……</elt1><elt2>

·       Les noms des balises ouvrantes doivent correspondre à ceux des balises fermantes

 

Pourquoi un CCMS Dita ?

UN CCMS Dita tel que le CCMS Dita Manager permet aux différents experts métier de transcrire les informations sur les documents en langage classique : les informations sont transmises en quelques clics en langage XML et donc exploitable en norme Dita ; grâce à un workflow efficace, chacun peut contribuer au projet commun en apportant des éléments qui sont ensuite retranscrits selon la norme Dita en cours. 

Pourquoi investir dans le Marketing Digital ?
Comment suivre le référencement de mon site web ?