Quelles sont les avantages et incovenient d’un AS400 ?

AS400

L’exécution des tâches importantes pour les entreprises nécessite un logiciel et un serveur fiable et sécurité. Le système d’opération AS400 d’IBM est l’un des serveurs répondant à ces critères. Toutefois, il est considéré comme obsolète et ne répond pas à certains besoins actuels de l’entreprise. Dans cet article, découvrez tous les avantages et les inconvénients d’un AS400. Trouvez également les astuces pour contourner les limites.

Qu’est-ce que l’AS400 ?

AS400 a vu le jour au milieu des années 1980. Il s’agit d’un mini-ordinateur créé par l’entreprise américaine IBM. L’ordinateur, dans le domaine de l’informatique, est catégorisé en trois types. La première catégorie rassemble les gros systèmes ou ES900 qui fonctionnent avec le système d’exploitation du type MVS et VM. La seconde catégorie regroupe les mini-ordinateurs dont le serveur Advanced System/400 ou AS400, nécessite le système OS/400. La dernière catégorie rassemble les micro-ordinateurs ou PS2, fonctionnant avec un système d’exploitation OS2. Le serveur AS400, appelé aussi Power System ou Power i est un ensemble constitué de logiciels et d’éléments matériels, avec un niveau de sécurité et d’adaptabilité élevé. Ce dernier est possible grâce au fait que ses éléments constitutifs sont modulaires. Son système d’exploitation OS/400 est un système permettant de faire travailler plusieurs personnes en simultanée. Ce serveur est muni d’un écran passif et d’un clavier. Pour l’écran d’un AS400, il n’est pas possible de manière générale d’y afficher plusieurs couleurs ou de faire balayer une souris. Il est toutefois très utile dans l’exécution de plusieurs systèmes ERP. Toutefois, ces derniers ont connu beaucoup de limites par rapport à d’autres logiciels Saas. Il est également alors intéressant de savoir pourquoi changer d’ERP avant d’opter pour des logiciels plus performants.

Pourquoi est-il nécessaire d’avoir un AS400 ?

Pour la sécurité et la performance des entreprises, il est nécessaire d’avoir des systèmes informatiques reposant sur des serveurs fiables. Avoir un serveur AS400 permet d’assurer la continuité des activités de l’entreprise. Il est rare que ce serveur tombe en panne à cause de problèmes techniques ou d’entretien. L’indisponibilité de l’AS400 ne dépasse pas en moyenne 10 heures par an. Ensuite, le serveur Power System possède un niveau de sécurité élevée. L’intrusion par des virus externes est vraiment rare. Presque la totalité des utilisateurs n’ont jamais eu de problèmes vis-à-vis des virus informatiques. En effet, les données du serveur sont stockées à partir d’une hiérarchie à trois niveaux à savoir l’objet, la bibliothèque et les membres. Un objet indique chaque élément contenu dans le serveur, qu’il soit un fichier ou un programme. Chaque objet possède ses propres attributs tels que le nome, la taille, le type, la bibliothèque à laquelle il est rattaché, etc. Les bibliothèques sont une librairie qui référence les objets. Les membres sont quant à eux, les regroupements par bloc de plusieurs données contenues dans un fichier. Cette conception basée sur les objets permet au serveur AS400 d’éviter les pénétrations des virus qui sont surtout sous-forme de données. Il est également important de mentionner que les serveurs AS400 sont polyvalents.

Quelles sont les limites d’un AS400 ?

Étant considérée comme un serveur indispensable, la Power System rencontre toutefois des critiques et des controverses parmi ses utilisateurs. D’un côté, beaucoup d’informaticiens et d’entreprises considèrent l’AS400 comme obsolète. Même s’il a été rebaptisé à maintes reprises, l’interface et les affichages de ce serveur créé en 1988 sont encore à l’ancienne. En plus, la plupart des spécialistes et des informaticiens utilisant ce serveur disparaissent peu à peu du marché du travail. Vu que le logiciel est vieil de plus de 30 ans, les experts du premier temps sont sur la voie de la retraite. La plus importante limite est donc relative à la perception des utilisateurs sur ce serveur. Il est également important de mentionner que le coût d’un serveur AS400 est beaucoup plus élevé par rapport à d’autres plateformes. En plus, les programmeurs RGP (Générateur Automatiques de Programmes) pour la plateforme AS400 sont moins accessibles sur le marché. Les frais de programmation sont donc plus chers que pour d’autres langages.

Quelles alternatives pour compenser ses limites ?

Pour pouvoir bien utiliser le serveur A400, il est tout recommandé de bien protéger l’investissement logiciel. En d’autres termes, il s’agit de permettre d’assurer la migration d’un logiciel ERP ancien vers un logiciel plus récent. Il est possible de faire appel à des experts en ligne qui aidera dans cette transition vers une autre version tout en garantissant la sécurité des données. En plus, il est également conseillé de mettre à jour le serveur AS400. L’utilisation des anciennes versions peut créer des problèmes d’incompatibilités. Le recours à des experts externes est donc recommandé dans le cas où l’entreprise ne posséderait pas d’experts interne pour les mises à jour des versions. Pour savoir quand et pourquoi changer d’ERP, il existe des professionnels qui proposent des services d’accompagnement, de maintenance, de diagnostic, et de renouvellement des serveurs.

Comment booster la rentabilité de votre entreprise et gagner de nouveaux clients ?
Trouver une agence de communication et de création de site internet