Les différents statuts possibles : SCI, SAS, SARL, EURL…

Le choix du statut juridique est une étape cruciale pour monter un projet d’entreprise. Ce choix aura des conséquences sur le régime juridique, fiscal et social régissant l’entreprise. Il dépend en principe de l’activité et le budget pour la création de l’entreprise.

Connaître les différents statuts possibles

La loi prévoit des nombreux statuts d’entreprise. L’entrepreneur a donc un large choix pour trouver le statut qu’il estime adapter à ses besoins. On peut citer deux catégories de statuts d’entreprises à savoir une entreprise individuelle et une société. Les formes principales de sociétés sont la SARL, la SAS, la SASU, l’EURL. Il convient de connaître les points forts et les inconvénients de chaque forme juridique avant de décider laquelle opter. Toutefois, la création d’une SARL présente certains atouts mais connaît quand même des inconvénients qu’il faut étudier.

Pourquoi créer une entreprise individuelle ?

Le statut d’entreprise individuelle accorde beaucoup d’avantages. S’agissant des démarches de création, elles sont plus souples par rapport aux sociétés. La création de l’entreprise n’implique pas une rédaction des statuts, il prend seul toute décision qui engage l’entreprise. Ce statut permet de limiter les coûts de création et de fonctionnement. Il ne nécessite pas le dépôt de capital social. Le patrimoine de l’entreprise se confond avec celui de l’entrepreneur. Le régime de la micro-entreprise séduit actuellement les jeunes entrepreneurs avec des formalités de déclaration simplifiée. L’auto-entrepreneur est exempté de l’établissement d’un compte annuel. Les obligations comptables sont considérablement allégées. Il doit seulement tenir des livres de recettes et un registre des achats. L’entrepreneur qui souhaite exercer son activité en entreprise individuelle bénéficie d’une protection sociale complète et d’un régime fiscal très simple. Toutefois, le statut d’entreprise n’assure pas la protection du patrimoine de l’entrepreneur.

Opter pour la création d’une société

La constitution d’une société est la solution idéale pour la protection des biens personnels de l’entrepreneur. Ainsi, une seule personne peut créer une société unipersonnelle à l’instar d’une SASU ou bien EURL. Vous pouvez faire appel à des associés dans l’avenir. La création d’une SARL permet de prévoir une responsabilité limitée aux montants des apports. La SARL est une forme de société commerciale très intéressante pour monter un petit projet. Elle tend à assurer une stabilité financière personnelle du porteur de projet. Même si la constitution de la majorité de sociétés commerciales demande un capital social minimum, celui-ci devient un moyen de convaincre les partenaires financiers. Ces derniers ont toujours privilégié l’exercice en société offrant plus de garanties.

La création d’entreprise largement simplifiée par internet
Puis je ouvrir un compte bancaire professionnel via internet ?